Le premier château construit au XIe siècle est un solide donjon normand, de forme rectangulaire (18x11 mètres). Les moellons de petites tailles rappellent l'ancienneté de la construction. Le rempart devait quant à lui être en bois. Des douves entouraient le château.

Comme souvent, le château de pierre devait succéder à un petit château en bois, avec tour et palissade, érigé peu avant l'An mil. Mais de cette motte castrale, nulle trace ne demeure aujourd'hui.

Vers 1300, les rois-ducs entreprennent une campagne d'agrandissement qui transforme le modeste château seigneurial en forteresse royale anglaise. Le donjon double de superficie par le flanquement de six tours. Une enceinte en pierre remplace la palissade de bois, des tourelles la défendent. Devant le pont-levis, une petite barbacane contrôle la voie. C'est peut-être à cette époque que la rectiligne route romaine est détournée pour contourner le château plutôt que de passer trop près du donjon. L'émergence rocheuse étant de taille modeste, deux petites salles souterraines sont creusées sous la cour du château pour servir de lieux de stockage. Au total, la forteresse de Blanquefort pouvait accueillir une vingtaine ou trentaine de soldats anglais en permanence ; s'y ajoutait la famille royale ou seigneuriale à l'occasion.

 

Château de Blanquefort. (2011, mars 5). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 20:34, avril 12, 2011

 

1104__0005

 

1104__0001

 

1104__0002

 

Rolleiflex 6006, Planar 80mm f/2,8
Kodak Portra 160VC exposée à 160 ASA, développée avec le kit Digibase Rollei à 25°