Saint-Victor est le second village caussenard de la commune de Saint-Victor-et-Melvieu, sa rue principale vous conduira sur une place chargée d'histoire.

 

110726-jp-0222

110726-jp-0214

 La tour du guet du XVIème siècle offre un beau panorama sur le village et ses environs

110726-jp-0201

L'église Saint-Victor

110726-jp-0203

et ses fresques réalisées par un maître de l'art Byzantin, le fresquiste Nicolaï Grechny.

"la chapelle sixtine rouergate"

110726-jp-0174

En 1952 l'église Saint-Victor est en mauvais état. L'abbé Gallonier en charge de celle-ci, découvre dans une revue des frères de Saint-Viateur, l'existance de Nicolaï Greschny, ce dernier venant de réaliser la restauration de la chapelle des Treize Pierres, près de Villefranche de Rouegue. Ce sont les hasards de la guerre qui ont conduit ce peintre estonien dans cette région.

110726-jp-0177

La fresque est une technique particulière de peinture murale dont la réalisation s'opère sur un enduit appelé intonaco, avant qu'il ne soit sec. Le terme vient de l'italien « a fresco » qui signifie « dans le frais ».

Le fait de peindre sur un enduit qui n'a pas encore séché permet aux pigments de pénétrer dans la masse, et donc aux couleurs de durer plus longtemps qu'une simple peinture en surface sur un substrat. Son exécution nécessite une grande habileté, et se fait très rapidement, entre la pose de l'enduit et son séchage complet. Une fois mise en place, l'artiste ne dispose que de huit heure pour réaliser son oeuvre, il n'a donc pas droit à l'erreur, toute modification entraînant la dépose de l'enduit et l'application d'un nouvel enduit.

110726-jp-0187

110726-jp-0195

110726-jp-0176

110726-jp-0191

110726-jp-0189

 Cliquez sur l'image pour voir le pano en grande taille

110815-jp-1887