Saint Izaire est village médiéval du Sud de l'Aveyron, situé au cœur du rougier sur les rives du Dourdou, il est dominé par son imposant château épiscopal du XIVème siècle qui fut la résidence d'été des évêques de Vabres-l'Abbaye.

Saint-Izaire vu de la place du château ( cliquez sur les images en format pano pour accéder à leur version en grande taille )

110815-jp-1891

Saint-Izaire vu du bord du Dourdou

110815-jp-1895

110727-jp-0344

Au hasard des rues et des ruelles, on peut découvrir de nombreuses maisons anciennes, certaines avec des fenêtres à meneaux datant des XVème et XVIème siècles.

110727-jp-0336

110727-jp-0294

110810-jp-1566

Jusqu’en 1859 la traversée du Dourdou se faisait par un bac ou à pied par le gué ou par une passerelle ( la planqua en
occitan) et qui reste le nom actuel de la rive droite du village ( la Planque ). Le premier pont construit tout en grés rouge en 1859 fût emporté par la crue de 1930 et remplacé par le pont sans pile en béton actuel.

110810-jp-1564

A l’origine, l'église était intégrée à l’enceinte du village. Démolie entre 1887 et 1890, ses matériaux ont servi à la construction de la nouvelle église consacrée en 1891.

110727-jp-0334

La chapelle Notre-Dame-de-Grâce domine la rive droite du Dourdou et fut construite en 1461 par Alix de Castelnau.
Elle portait le nom d'Ouradou (oratoire), restaurée en 1730, vendue à la Révolution comme bien national, elle était devenue une bergerie. Restaurée au XIXe siècle, elle est le lieu d'un pélerinage qui a lieu tous les ans, le 15 août.

110727-jp-0349

Le château Fort du XIVe dont l’imposante masse de grés rouge ne laisse pas deviner le raffinement de son décor intérieur abrite un remarquable musée sur l’archerie, l'espace archéologique de l'Abbé Hermet,

110810-jp-1581

110727-jp-0329

une reconstitution d'une salle de classe des sœurs de Saint-Joseph de Lyon.

110727-jp-0302

un musée des outils des artisans des XIXème et XXème siècles,

110727-jp-0308

110727-jp-0309

Monument Historique, cette ancienne résidence des évêques de Vabres, conserve des traces de l’époque où les évêques avaient le même mode de vie que les grands seigneurs.

110727-jp-0312

A la fin du XIème siècle, une Dame Ugolena donne à l’abbaye de Vabres l’église Saint-Pierre de Gortes. Le prieuré est resté église paroissiale de Faveyrolles jusqu’en 1870, date de la construction de l’église actuelle .

110810-jp-1585