pano-gayac

L'hôpital-prieuré Notre-Dame de Cayac se situe sur la commune de Gradignan, en Gironde. Il constitue une étape de la voie de Tours du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les restes du prieuré sont inscrits aux monuments historiques le 17 septembre 1937, l'ensemble formé par l'église prieurale et le bâtiment accolé au bas-côté sud sont inscrits le 22 décembre 1987.

Le site est composé de deux bâtiments : une église construite en deux étapes (1200-1230) et (1310-1320) et un hospital. Cayac est alors administré par les frères hospitaliers.

1101-75

1101-76

Rolleiflex 6006 + 80mm

110203-05

Rolleilex 6006 + 40mm

Les pèlerins y étaient hébergés, soignés et éventuellement enterrés.

Au début du XIVe siècle, l'hôpital est converti en prieuré, il perd peu à peu sa vocation hospitalière et devient en 1618 la propriété des chartreux de Bordeaux. Ceux-ci administrèrent le prieuré jusqu'à la Révolution française, époque durant laquelle l'ensemble fut vendu comme bien national.

100516-11-gayac

100321-18-gradignan

Démantelé, il servira à divers fins au gré des différents propriétaires.

La route nationale 10 coupe l'ensemble des bâtiments en deux parties, causant des dégradations importantes aux porches romans et gothiques, jusqu'en 1981 avec la réalisation d'une déviation de l'axe routier. En 1988, la commune de Gradignan acquiert l'ensemble des édifices qui se trouvent réunis après un siècle de dégâts.

La tradition hospitalière de Cayac est rétablie, grâce à une structure d'accueil (salle de restauration, cuisine, dortoir) permettant de recevoir les nouveaux pèlerins.

100516-24-gayac

100516-23-gayac

110203-19

Nikon F3 + 28/85

Les photos noir et blanc sont des scans de tirages argentiques.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prieuré de Cayac de Wikipédia en français (auteurs)