L'église Notre Dame de tout Espoir

Ce “ Chef d’œuvre d’art roman ” du XIIème s. fut construit sur des fondations romaines dont on peut apercevoir encore aujourd’hui une partie du sol en mosaïque . Sa situation à flanc de colline a imposé la construction d’un escalier pour descendre vers la nef.

ent2mer-jp-090222-060

ent2mer-jp-090222-064

Sa façade à clocher pignon présente un portail roman dont l'archivolte est sculptée d'animaux et de figurines drolatiques ; dans la nef, présence de chapiteaux romans et, à gauche d'une pierre sculptée provenant vraisemblablement d'un autel domestique romain.

ent2mer-jp-090222-066

ent2mer-jp-090222-028

 

ent2mer-jp-090222-062

ent2mer-jp-090222-019


ent2mer-jp-090222-063

 

Les murs étaient jadis décorés de peintures murales mises au jour en 1880 puis recouvertes peu de temps après. Une lithographie effectuée avant leur effacement permet de connaître leur date de création : 1507.

ent2mer-jp-090222-070

ent2mer-jp-090222-072