Le plus ancien écrit concernant la localité de Pruines est une pièce du cartullaire de Conques par laquelle Hector d’Auzits donne à l’abbé de Conques Odobric (1031-1065) en même temps que l’église de Firmi « le manse de Pruines » (mansum de Prunosa).

Au XIIIe siècle, une famille seigneuriale prend le nom de « Pruhines » et s’y installe pour deux siècles, mais après les épisodes difficiles de la guerre de religion qui conduit à l’exécution de 60 prêtres, la seigneurie de Pruines est acquise en 1631 par la famille de Bancalis. À l’origine simples notaires de Muret le Château l’ascension des Bancalis est fulgurante : la baronnie de Pruines donne accès aux états du Rouergue et en 1654 une alliance avec Marguerite de Coustin de Bourzolles, dont la mère est née d’Orléans de Rère (famille différente de la Maison princière d'Orléans), conforte leur position dans la noblesse de la région.

120617-231

120617-226

120617-229

120629-1959

120617-214

Le château de Pruines date du XVe siècle. Il est bâti en grès rouge local et il est constitué de plusieurs parties : un bâtiment principal, une tour et l'écurie. Au XVIe siècle des travaux d'aménagement intérieur furent entrepris. Le plafond peint, datant du XVIIe siècle, possède un décor peint et sculpté très coloré; il est actuellement visible dans une pièce du premier étage de la tour. C'est une curiosité rare en Rouergue qui mérite le détour.

120629-1967

De toute son histoire le village a conservé l’église Saint Hilaire avec son clocher à peigne, de nombreuses demeures de grès rose si caractéristique de la région et son château, magnifiquement restauré par les actuels propriétaires. Dans un cadre XVIIIe siècle, cette bâtisse accueille une collection unique de poteries du Sud Ouest de la France dont la visite mérite le détour.

Source : Article Pruines de Wikipédia en français (auteurs)

120629-1960

120617-176

120617-179

120617-212

120617-213

Lors de notre visite se dérouler une manifestation où les habitants du village exposés leur hobby ou leurs collections privées

Un passionné de la marque Simca

120617-207

120617-209

ici ce sonrt les Laguioles qui sont à l'honneur.

120617-210

La reluire, une passion peu commune

120617-211

contrairement au train miniature

120617-185

 

Le tracteur pour monsieur....

120617-215

les jouets anciens pour madame.

120617-217

120617-218

Un cours de tissage

120617-198

Métiers d'arts

120617-221

Quand la photo et l'ULM se rencontrent

120617-194

Pour cette occasion l'ancien four banal du village à repris du service

 

120617-203

 

120617-192

 

120617-191

L'heure de la retraite à sonner pour cet éxilé en région parisienne, il vient retrouver son village, après un périples en course à pied

 

120617-175

669 km en douze étapes

120617-156

Les copains pour les derniers kilomètres

 

120617-171

et ceux qui l'ont suivi depuis Paris

 

120617-166

120617-150

Le jour de gloire est arrivé.

 

120617-160

Tout se termine en musique

 

 

120617-143