Hier nous sommes retourné avec ma compagne sur la Piste Roger Lapébie, (du nom du coureur cycliste girondin qui gagna le Tour de France en 1937) qui relie Bordeaux à Sauveterre-de-Guyenne, avec un parcours vallonné, un tunnel, et des paysages très variés, allant de la vallée humide au départ, aux coteaux viticoles du côté de Sauveterre.

111002-jp-105


Nous avions décidé de nous rendre en voiture à Sadirac, au km 20, pour y pique-niquer le midi, profitant ainsi au maximum d'une bien belle journée d'automne.

Départ à 12h45 en direction de Sauveterre, les premiers kilomètres se font légèrement en montée, il faut rappeler que cette piste est aménagée sur l'ancien tracé d'une voie ferrée et que le dénivelé est faible.
Nous avons un vent de trois-quart face, plutôt agréable avec la température qu'il faisait et bien que la piste soit ombragée.
Nous passons Créon et descendons sur la Sauve où nous passons sous le seul tunnel de cette ligne.
Direction Espiet, Daignac, Frontenac et St-Brice où nous faisons une halte pour gouter aux produits locaux.

111001-jp-082

111001-jp-084

111001-jp-085

111001-jp-087

Nous en sommes à 33 km, il est 15h, nous faisons demi-tour et quittons la piste pour aller voir l'église de Coirac qui se trouve à 1,5km. Le temps d'en faire le tour et de prendre quelques photos...

111001-jp-089

111001-jp-096

111001-jp-094

 

nous rejoignons la voie verte pour la quitter de nouveau au bout de quelques minutes, direction l'église de Martres. Même chose, que pour la précédente.

111001-jp-098

Sur le chemin du retour nous serons arrêté par un vol important de hérons garde-bœufs, il passe assez loin, mais heureusement je n'avais pas oublié de prendre les jumelles.
Arrêt à Créon pour refaire le plein d'eau et un petit détour pour admirer la vitrine d'un marchand de cycle, de quoi rêver un peu.

Nous revenons à notre point de départ après avoir parcourue 71 km, nous décidons de dépasser les 80km et de pousser jusqu'à Cénac. Il est 18h.
Il fait frais, la piste est ombragée et longe un petit cours d'eau qui nous donne une sensation d'humidité.
Cénac, demi-tour. Nous avons exploser notre record, la plus grande distance que nous ayons parcourue était de 63km, là nous terminons avec 84,410 km au compteur.