Le prieuré de Serrabone, fondé au début du XIe siècle, est situé dans le département des Pyrénées-Orientales, à une trentaine de kilomètres de Perpignan, dans le massif des Aspres sur les contreforts orientaux du massif du Canigou. Il est situé dans un paysage sauvage et d'une grande beauté (à proximité des gorges du Boulès), il demeure encore aujourd'hui d'accès difficile.

130616-0548-vacpo

L'église actuelle est formée par la nef de l'église antérieure (celle de la mention de 1069), à laquelle fut adjoint un collatéral, un transept, une galerie de cloître et les absides lors des travaux d'agrandissement du XIIe siècle. C'est cet édifice, consacré en 1151, que l'on peut voir aujourd'hui. Cependant, toute la partie occidentale, effondrée au début du XIXe siècle, a été refaite dans les années 1950-1960. La façade ouest a alors été dotée d'une malencontreuse baie, bien trop large par rapport aux autres ouvertures de l'église.
Au chevet, les deux absidioles du transept ne sont pas visibles car intégrées au massif de l'édifice, par contre l'abside centrale est bien visible.
La nef est voûtée en berceau brisé et le collatéral en demi-berceau. Les deux vaisseaux communiquent entre eux par deux arcades percées dans le mur les séparant (mur faisant partie de l'édifice du XIe siècle). Les trois absides sont voûtées en cul-de-four.
Il reste peu de choses de la décoration intérieure en dehors de la tribune, si ce n'est des traces de fresque sur le mur sud de la nef.

130616-0557-vacpo

Le cloître est accolé au côté sud de l'église, et ses arcades ouvrent sur le ravin à proximité du prieuré. Un petit jardin s'étend à son pied, sur une des terrasses ménagées pour soutenir le prieuré. Ses arcades sont ornées de belles colonnes et de beaux chapiteaux en marbre.

130616-0562-vacpo

130616-0583-vacpo

130616-0590-vacpo

C'est incontestablement l'une des plus belles réalisations des artistes romans roussillonnais. Elle a été réalisée avec du marbre rose provenant des carrières de Bouleternere, cette découverte se fit grâce à un incendie qui mis au jour une veine de marbre qui après examen géologique s’avérera être le même que celui du prieuré. Ce marbre qui orne de nombreuses autres églises romanes des environs.
Elle est située à peu près au milieu du vaisseau central. Une balustrade, dont le remontage est prévu au mois de septembre 2014, dominait cet ensemble sur une hauteur d'environ 1,50 mètre.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Prieuré de Serrabone de Wikipédia en français (auteurs)

130616-0568-vacpo

130616-0563-vacpo

130616-0567-vacpo

130616-0572-vacpo

Lors de notre visite, une fête médiévale gratuite était donnée au prieuré.

130616-0591-vacpo

130616-0592-vacpo