110723-jp-190

Nouvelle sortie sur la piste Bordeaux-Lacanau. Comme la fois précédente nous avons pris notre départ de la Gare cyclo de Saint-Médard-en-Jalles en direction de Lacanau.

111022-jp-155

111022-jp-156

Une fois sortie de la commune nous retrouvons le même type de piste que celle que nous avons emprunté la semaine dernière, c'est à dire de longues lignes droites traversant une forêt de pins, elle est aménagée ici sur l'ancienne voie ferrée qui fut créée en 1885 grâce à la volonté commune du maire de Lacanau et de Mr Ortal, industriel très investi dans le domaine ferroviaire.

Nous traversons Salaunes et Sainte-Helène avant d'arriver à Saumos, nous y effectuons notre premier arrêt pour faire un détour par l'église romane Saint-Amand du XIIème siècle, elle possède un portail roman à voussures sculptées et un chevet rectangulaire aux angles arrondis.

111022-jp-161

Son clocher mur à sommet triangulaire est daté de 1731, sa cloche fut réparée en 1856 par Deyres et Fils, fabricant à Bordeaux.
 

111022-jp-158


C’était une église séculière qui ne dépendait pas d’un ordre religieux, mais directement de l’Archevêque.

Nous repartons en direction de Lacanau et de son lac.

111022-jp-167

111022-jp-166

Nous arrivons maintenant au terme de notre balade, au lieu-dit "Le Moutchic".

Habituellement très fréquenté durant toute la période estivale, Le Moutchic abrite une longue et belle plage.

111022-jp-173

Ainsi qu'un joli restaurant, mais ce n'est pas le seul bien sur, celui-ci m'a attiré par sa couleur, je n'ai pas eu le plaisir d'aller goûter à sa cuisine.

111022-jp-169

Au retour nous nous arrêtons à l'église Saint-Vincent à Lacanau, son histoire n'est pas banale.

En 1650 l'église était Entourée par les marais qui prolongeait le grand lac du Médoc.
En 1667, le Curé s'est plaint à son seigneur que le ruisseau l'Eyron débordait dans son église, empêchant de ce fait ses fidèles et lui même d'y pénétrer.

En 1690, le Baron de Caupos, seigneur de Lacanau, fit relever l'intérieur de l'église.

En 1717, c'est l'assemblée des paroissiens qui demande au seigneur de rebâtir une nouvelle église et un cimetière. Las de ne pas être entendu par le seigneur après quarante ans de démarches, ils s'adressent directement à l'archevêque et lui demande la permission de démolir l'église et de la transférer, avec le cimetière car les corps nagent dans les fossés.

Ce n'est qu'en 1765, après 98 ans de démarches que l'église Saint-Vincent est finalement reconstruite avec une partie des pierres de l'ancien édifice sur un terrain donné par le Baron de Caupos.

111022-jp-175

111022-jp-176

Sur le chemin nous faisons une courte halte à la fontaine de la gare de Saumos pour nous ravitailler en eau.

 

111022-jp-184

Cette halte est aménagée pour permettre aux utilisateurs de la piste de pouvoir y pique-niquer et de trouver un abri si besoin.

111022-jp-186

Plus que quelques kilomètres dans le soleil couchant et nous allons retrouver la Gare cyclo de St-Médard, le compteur nous nous indiquera 91,490km parcourus à une moyenne de 19km/h.

111022-jp-187